Archives de Tag: angoisse

Nullités diverses

Sous des prétextes divers, mon cerveau se lance dans son activité de prédilection: dresser la liste exhaustive de mes nullités nombreuses et en conclure à la nécessité d’un dépôt de bilan anticipé.
Mon humeur et mon sommeil n’y résistent pas. Je suis prise d’une torpeur abrutissante, je surnage péniblement, épuisée, asociale, alors que s’entassent la vaisselle, la lessive, le courrier, sollicitations diverses et to-do listes délaissées. Tornade neuronale, séances d’auto-critique involontaires, féroces, inadaptées. Oh douleur !
Je m’efforce de regarder passer la crue depuis la digue, de me distancer de mes propres pensées. Un pas de côté pour la vie.

Publicités

Pollution du soleil

Entendu sur « Radio Vinci »  : « l’air est pollué en raison du beau temps ». (sic !) 107.7

C’était en septembre dernier. Je jure qu’ils ont vraiment dit ça, que l’air était pollué « en raison du beau temps » et que jamais, au grand jamais, ils n’ont fait mention de l’effet du trafic routier sur l’ozone.

En plus d’entendre des conneries, j’avais peur avec tous ces camions. Sans voiture, j’ai pas du tout l’habitude des autoroutes. J’ai peur de A à Z et je déteste ça. Mais pourquoi, oh pourquoi n’ai-je pas osé dire : «non, merci pour cette offre, mais je préfère faire 12h de train plutôt que quelques heures de voiture avec toi –  ou plutôt ton double du côté obscur de la force (toi en automobiliste agressif et neuneu, écoutant radio Vinci « pour la sécurité » (sic !)). »

J’ai fait 7 heures de train tout récemment, et c’était bien plus agréable. J’ai brodé tout du long. Oh douce quiétude !

J’ai cru mourir….mais non

J’ai cru mourir dimanche. En fait, c’était une (somme toute) banale migraine ophtalmique. Première panique quand je n’ai plus vu clair, 2ème panique quand la secrétaire de l’ophtalmo m’a dit qu’il faudrait peut-être faire des examens complémentaires. Au final, non.
Cause probable de cette migraine ophtalmique ? Manque de magnésium. Le magnésium est présent dans les céréales (que je ne consomme plus) dans le poisson et les fruits de mers (que je n’ai sans doute pas assez consommé) et dans le sel de mer (si j’ai bien compris).
Je suis toujours mon régime low carb mais j’avais arrêté de boire du bouillon (conseillé par Gary Taubes). Je me remets au bouillon, je prends les compléments de magnésium prescrits par le médecin, je prends du chocolat noir à 85 % en fin d’après-midi. L’ophtalmo n’avait pas du tout l’air de penser qu’il serait souhaitable que j’interrompe le régime. En fait, mon cas n’avait pas l’air de le passionner beaucoup. « Oh, si vous avez une migraine opthalmique tous les tremblements de terre, c’est sans aucune séquelle ».

En résumé : le bouillon dans un régime low carb, c’est PAS facultatif ! Mon dieu la trouille que j’ai eue !

To be or not to be

Les déplacements me donnent le vertige. Mon insignifiance s’empare de moi.  Ailleurs personne ne se préoccupe de mon existence, comme moi-même j’ignore tout d’eux. J’aurais pu vivre là comme ne jamais y venir. Tout est le fruit du hasard. Et puis, je pourrais ne pas être que cela ne changerait rien. A la surface, effleure ce questionnement : et si je n’étais pas ?

Plus la distance est longue, plus la vitesse du déplacement est rapide, et plus mon âme patauge. De certains voyages, je ne me souviens que de ce doute existentiel, douloureusement intense, de cette trajectoire absurdement solitaire.

Avant, ça me prenait par surprise. Maintenant, j’anticipe davantage. Je transporte mes talismans personnels, la liste calligraphiée des coordonnées de mes proches, ma famille, du parfum, un dessin au henné sur ma peau, une croix huguenote. Tout ce qui lie et rappelle, oui, pour les tiens tu comptes. Oui, ils préfèrent de beaucoup que tu existes.

Je ne suis sans doute pas la seule à douter ainsi au fil des kilomètres. Sinon, pourquoi les touristes se préoccupent-ils tant du « bon accueil » des autochtones, pourquoi ces convictions sans nuance « ici, les gens sont sympas » / »ici, les gens savent vivre » etc. Comment se faire une opinion en deux semaines de vacances ? Ce n’est pas très crédible, mais ça évite sans doute de trop réfléchir à l’indifférence d’autrui. Et ma sœur, qui possède cette capacité rare d’entamer des conversations réelles avec des gens divers, vit ses voyages comme des rencontres avec des personnes singulières, sans conclusions abruptes.

Ouf, je suis de retour !

Not This Song

A storytelling site about dual diagnosis recovery

The Beggar's Bakery

"Christianity is one beggar telling another beggar where he found bread" - D. T. Niles

La vie est saine

Besoin d'une vie équilibrée et active.

Clair et Lipide

...et les mots pour le dire arrivent aisément ~ Sylvain

Maigrir Revivre

Blog de Speedy

Claire Parent

Techniques de communication et manipulation psychologique

Blog Maigrir

Une réflexion personnelle.

Danny Mansmith

picture diary

womanwithafish

sue stone textile artist