Archives de Tag: santé mentale

Facebook (désinscription)

Je me suis désinscrite de facebook. Et ce n’est pas un processus facile. Je me suis énervée pendant tout un moment sur le site, puis j’ai cherché et trouvé une marche à suivre en français, grâce à ce tutoriel: :http://www.tomsguide.fr/article/facebook-desinscrire,2-87-2.html.  Facebook veut tellement nous garder comme client que lorsqu’on clique sur le bouton signifiant que notre désinscription est  définitive et irrévocable ….. facebook répond que celle-ci ne prendra effet que dans 15 jours et que d’ici là, toute reconnexion ravive immédiatement notre compte ! Tant de sollicitude me paraît suspecte. Lire la Suite →

Publicités

Nullités diverses

Sous des prétextes divers, mon cerveau se lance dans son activité de prédilection: dresser la liste exhaustive de mes nullités nombreuses et en conclure à la nécessité d’un dépôt de bilan anticipé.
Mon humeur et mon sommeil n’y résistent pas. Je suis prise d’une torpeur abrutissante, je surnage péniblement, épuisée, asociale, alors que s’entassent la vaisselle, la lessive, le courrier, sollicitations diverses et to-do listes délaissées. Tornade neuronale, séances d’auto-critique involontaires, féroces, inadaptées. Oh douleur !
Je m’efforce de regarder passer la crue depuis la digue, de me distancer de mes propres pensées. Un pas de côté pour la vie.

Egoïsme alimentaire

Depuis quelques semaines, je me suis lancée dans un régime, ou plutôt une modification drastique de mon alimentation commençant par un régime alimentaire de type Atkins, c’est-à-dire un régime extrêmement pauvre en glucides et riche en  graisse et en protéine. Pas de sucre, pas de farine, pas de pomme de terre, pas de pâtes, pas de pain, pas de fruits ou presque.

J’ai lu «Fat – pourquoi on grossit» de Gary Taubes (version française parue en 2012, Thierry Souccar Editions).  Je me suis dit : peut-être qu’il y a quand même un espoir tangible.
J’ai commencé un régime basé sur ses recommandations, mes proches se sont inquiétés du « déséquilibre alimentaire » induit, je me suis un peu inquiétée aussi, j’ai consulté des sites divers, le blog de Gary Taubes, j’ai regardé des vidéos sur Youtube, envisagé de consulter mon médecin. J’ai continué mon régime. Je me suis achetée une balance. J’ai parlé régime avec des copines, découvert que plusieurs y étaient, avec des journées à 1’000 -1’300 calories. «- Ça me semble vraiment peu», ai-je osé. «Non, non, ça marche – il y a deux ans, j’avais déjà beaucoup perdu avec ça». Au ton, je bats prudemment en retraite, avec en tête des idées moroses, comme le taux d’échec des régimes hypocaloriques (95 % à 5 ans, semble-t-il).

«- C’est un régime pour maigrir ou pour autre chose ?» m’a demandé une collègue, interloquée. «-Pour maigrir.» Et ça marche ! J’ai perdu 5 kilos en mangeant du bacon et 2 œufs chaque matin, de la charcuterie, du saumon, des harengs crus,  du gruyère, des côtelettes d’agneaux etc. Lire la Suite →

Bain relaxant au gros sel

Peinture de femme dans baignore

Alfred Steven : Le Bain

Je me suis glissée hier soir dans un bain de gros sel non raffiné (500g) + 10 gouttes d’huile essentielle (HE) de lavande.

Résultat : extrêmement relaxant. Une très grande sensation de propre, la peau toute douce et plus qu’une seule envie : dodo !

Je tiens la recette du livre : Alix Lefief-Delcourt (2010) Le sel malin, Leducs.s Editions.
Il s’agit de verser SUR le sel les gouttes d’huile essentielle (ne jamais mettre directement en contact une HE et de l’eau), de verser le tout dans un bain très chaud (ou faire transiter par casserole d’eau bouillante pour dissoudre le sel). Rester 15 à 20 min. dans le bain.

Contre-indication : les femmes enceintes et les jeunes enfants (moins de 6 ans) à cause de l’huile essentielle, personnes souffrant d’entorse (à cause de la chaleur de l’eau). Pour les personnes souffrant d’insuffisance veineuse, faire suivre le bain d’une douche froide des jambes, des pieds au genoux et privilégier l’huile essentielle de cyprès. Lire la Suite →

Télé vol de vie

Dans l’éducation de mon fils, il y un avant et un après « TV Lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision » de Michel Desmurget (Editions Max Milo, 2011, 19.90 euros, 38.20 CHF).

AVANT, je pensais que ce qui importait était qu’il ne regarde « pas trop » la télé et une heure par jour me semblait raisonnable. Je pensais aussi que la qualité importait, j’y veillait et j’avais la conscience tranquille plus du temps à moi – ou plus souvent du temps pour faire du ménage vite fait en ayant la paix.

PENDANT, j’ai lu le livre d’une traite et, avec effroi, des passages du genre :

 » La télé exerce une fonction fortement nocive sur le développement (et le vieillissement) cognitif, le sommeil, la réussite scolaire, la santé, l’agressivité, la sociabilité intra et extra-familiale. Bien qu’il existe de (rares) bon programmes, il n’y a pas de « bon usage » du petit écran. En effet, lorsque celui-ci est accessible, les gens l’allument de manière syncrétique et ne parviennent pas (sauf cas très exceptionnels) à cibler précisément leur consommation. Cela est particulièrement vrai des enfants et adolescents qui très tôt se retrouvent exposés à des émissions totalement inadaptées. » (p.246) Lire la Suite →

To be or not to be

Les déplacements me donnent le vertige. Mon insignifiance s’empare de moi.  Ailleurs personne ne se préoccupe de mon existence, comme moi-même j’ignore tout d’eux. J’aurais pu vivre là comme ne jamais y venir. Tout est le fruit du hasard. Et puis, je pourrais ne pas être que cela ne changerait rien. A la surface, effleure ce questionnement : et si je n’étais pas ?

Plus la distance est longue, plus la vitesse du déplacement est rapide, et plus mon âme patauge. De certains voyages, je ne me souviens que de ce doute existentiel, douloureusement intense, de cette trajectoire absurdement solitaire.

Avant, ça me prenait par surprise. Maintenant, j’anticipe davantage. Je transporte mes talismans personnels, la liste calligraphiée des coordonnées de mes proches, ma famille, du parfum, un dessin au henné sur ma peau, une croix huguenote. Tout ce qui lie et rappelle, oui, pour les tiens tu comptes. Oui, ils préfèrent de beaucoup que tu existes.

Je ne suis sans doute pas la seule à douter ainsi au fil des kilomètres. Sinon, pourquoi les touristes se préoccupent-ils tant du « bon accueil » des autochtones, pourquoi ces convictions sans nuance « ici, les gens sont sympas » / »ici, les gens savent vivre » etc. Comment se faire une opinion en deux semaines de vacances ? Ce n’est pas très crédible, mais ça évite sans doute de trop réfléchir à l’indifférence d’autrui. Et ma sœur, qui possède cette capacité rare d’entamer des conversations réelles avec des gens divers, vit ses voyages comme des rencontres avec des personnes singulières, sans conclusions abruptes.

Ouf, je suis de retour !

Not This Song

A storytelling site about dual diagnosis recovery

The Beggar's Bakery

"Christianity is one beggar telling another beggar where he found bread" - D. T. Niles

La vie est saine

Besoin d'une vie équilibrée et active.

Clair et Lipide

...et les mots pour le dire arrivent aisément ~ Sylvain

Maigrir Revivre

Blog de Speedy

Claire Parent

Techniques de communication et manipulation psychologique

Blog Maigrir

Une réflexion personnelle.

Danny Mansmith

picture diary

womanwithafish

sue stone textile artist